Marc Delaruelle

Marc Delaruelle, comédien, auteur, metteur en scène

Un moment très Msmarcimportant : « La tête dans les nuages », Prix CIC 97, monté par la Comédie Française au Théâtre du Vieux-Colombier. ?

Sinon, parcours du combattant avec des pièces comme « Marcelle et Marcel » (Manufacture des Abbesses – 2014) « Une valise à la mer » (Espace Comédia – 2008), «La saga des masques » (Théâtre du Petit Saint-Martin – 2008), « Mathieu Solaire » par la compagnie Solaire (tournée, 2007-2009), « Oreste pour mémoire » (Théâtre de Saint-Maur – 2007), «En chair et en sucre » par la Compagnie Tourneboulé (2002), « Les nettoyeuses » (France Culture – 2001), « Les Rencontrées du Bel Hasard » (LARC Scène nationale du Creusot – 2001), « Rue sous voile de nuit » (Théâtre de la Passementerie – 1999)… et des inédits comme « Le nu de la mère morte » (lecture au théâtre du Chêne noir), « L’architecte du diable »… « Le bal des cibles », « L’asile des chiens errants » et « La cité des illusoirs », ces trois textes formant une trilogie… « Mademoiselle Déon », « Fin de race, sans espoir d’amélioration», « Cher oncle Georg » (d’après le livre éponyme de M. Horsinga-Renno)…??

En projet : « La veuve éternelle » (mise en scène : Georges Werler) avec Geneviève Casile.

Metteur en scène, il s’intéresse dans un premier temps à des auteurs consacrés comme Marivaux, Brecht, Bernanos, Claudel, Cocteau, Joyce, Ionesco… puis à des auteurs contemporains. Lui-même d’abord (on n’est jamais si bien servi que par soi-même !) avec « La farce du roy Force », « Les furies », « Rue sous voile de nuit », « Une valise à la mer », « Marcelle et Marcel »… puis d’autres écrivains comme P. Kukawka (« Requiem » et «Jours d’été »), M. Parent (« Nuit de chasse »), F. Brussane (« Il est venu »), F. Tristan (« Le dieu des mouches »)…??

De plus, il écrit quelques textes de chansons, notamment pour N. Jadin-Pouilly.

Enfin, il est Conseiller théâtre du Pôle Culturel d’Alfortville jusqu’en 2014, collabore régulièrement à des évènementiels culturels, notamment ceux de l’association Beaumarchais-SACD.